OVNI et Extraterrestre - Actualité Ovnis 2020

1974 : Quels sont ces OVNIS qui ont visité la Bretagne ?

24 Mars 2018 , Rédigé par Loreline Publié dans #ovni, #Témoignages Ovni

Et que s'est-il passé,  ce premier  dimanche de février 1974  ?

Il est 8h, un ouvrier agricole aperçoit une boule lumineuse de un mètre de diamètre qui semble posée au sol à la hauteur de la ferme du Couëdic sur le chemin de Pouldergat dans le Finistère . 

Une demi-heure plus tard, à 74 km de là à vol d'oiseau, c'est à Plouay dans le Morbihan que cinq personnes virent un objet, haut dans le ciel, ressemblant à  un cigare de 35 cm de long. Il brillait peu, bougeait lentement puis disparut au bout de 10 minutes.,

à  23 kms de là, à Fort Bloqué près de Ploemeur sur le littoral sud, un couple aperçut dans le ciel à 8h40, un objet  oblongue  long de 20 cm  allant à vitesse régulière puis se stabilisant pour se diriger ensuite vers la base sous- marine,

5 minutes plus tard, 100 kms plus loin  de l'autre côté de la Bretagne, à Lannion près du littoral nord dans les Côtes d'Armor,  un objet en forme de flammèche poursuivant son chemin aérien tranquillement fut aperçu par 2 témoins,

au même moment dans le ciel de Morlaix, un homme et son fils virent se déplaçant de Nord Est-Sud/Ouest un objet en forme elliptique terminé par une trainée rougeâtre,

 

puis, à  9 h...sont aperçus simultanément  (formant les sommets du triangle sur la carte ):

- dans le ciel de Brest et de Dinard en Ille et Vilaine (distantes de 186 kms à vol d'oiseau)   :une tache sombre avec une queue en forme de queue de poisson faisant 10 fois sa longueur, à Dinard il sera vu par des dizaines de personnes,

- à Ploeren près de Vannes : Deux personnes aperçoivent un objet en forme de rectangle allongé dont l'arrière est très brillant. Il se déplace lentement, à haute altitude en direction du Sud/Est.

 Et enfin, pour terminer la série d'observations lors de  ce même 3 février 1974 , à nouveau dans les Côtes d’Armor  mais cette fois-ci à 16 h dans l'après- midi ... à Erquy entre Lannion et Dinard , il a été aperçu par des passants attirés par un sifflement : un engin circulaire dans le ciel  se dirigeant d'est en ouest à toute vitesse en tournant sur lui-même .....très gonflé sur sa partie supérieure, éclairage éclatant et éblouissant rappelant des braises rouges.

Une autre observation à 3h30 mais dont la date est incertaine. Est-ce le 3 ou le 4 février qu'à l'endroit où la première observation a eu lieu, un agriculteur observe  un disque jaune orange de la taille d'un ballon de football, qui se déplace  au ras du sol à grande vitesse par saccades et revient ensuite à son point de départ.

 

Ces témoignages seraient anodins (et puis il me semble difficile que tous les témoins aient noté l'heure exacte) si, dans cette même année 1974,  quatre observations n'étaient  pas restées dans la mémoires des ufologues avertis : 

Saint-Nic Pentre29 le 7 janvier à 8h20 en Baie de Douarnenez

Vue de St Nic29, une demi-sphère de couleur orange vif, contrastant avec une nuée orange qui la suivait. L'objet c'est alors stabilisé au-dessus du porte avion Foch, qui se trouvait dans la baie de Douarnenez dans l'axe du Cap de la chèvre

Saint-Derrien29  le 18 janvier de 22h 30 à 3h  près de la base de Landivisiau

Une boule lumineuse à la hauteur des nuages qui descend à la verticale pour s'immobiliser au-dessus d'une prairie. A l'arrivée du témoin, elle se change en "un immense cylindre vertical d'apparence métallique "de 6 m de haut sur 3 m de large puis après plusieurs heures repart sous sa forme initiale de sphère vers le ciel.

Landévennec29 le 20 mai à 19h à l'entrée de la Presqu'ile de Crozon

Un chapelet de sept ou huit sphères disposées horizontalement à 1 m environ au-dessus de la route. Elles ont toutes un diamètre d'une quarantaine de centimètres. L'ensemble fait à peu près 3 mètres de long et émet une très puissante lumière blanche . Action physique sur les fougères.

Riec-sur-Belon29  le 29 septembre à 0h55 non loin de Concarneau

Objet de couleur grise proche du sol faisant environ 4 m de haut . Des formes blanches apparaissent brusquement et disparaissent amorçant un arc de cercle comme si elles contournaient quelque chose. Soudain trois silhouettes de la taille de 1m 70 environ sont visibles.

Une lueur comparable à un tube néon qui filtre par les volets de la maison voisine. Quelques jours plus tard découverte de trois traces rectangulaires de 90cm sur 60 où l'herbe est complétement brûlée ces traces forment un triangle de 8m par 5 par 4,50.

Un ingénieurs à l'Equipement de Quimper a aperçu vers 22 h de ce 9 novembre alors qu'il était à mi-pente du coteau de Frugy une trainée blanche très brillante courbe et tombant obliquement dans la direction de Douarnenez

Si l'observation faite à St Nick par deux gendarmes d'une demi-sphère au-dessus du porte avion Maréchal Foch  et celle des entités de  Riec-sur-Belon sont bien connues des ufologues avertis. Il n'en n'est pas de même pour les deux autres  et pourtant !

Leur importance est indiscutable car

Le cas de Saint-Derrien29 le 18/01 près de la base de Landivisiau rappelle fortement le cas très connu de l'affaire de Téhéran en  septembre 1976

comme le montre le tableau ci-après qui se trouve dans l'ouvrage de Jean-François Boëdec   :OVNI sur le Finistère (réédition 2011 ) Edition des Montagnes noire :

TABLEAU DE COMPARAISON DES CAS DE LANDIVISIAU (FRANCE) ET         DE TÉHÉRAN (IRAN)

 LANDIVISIAU - FRANCE     TÉHÉRAN-IRAN
DATE     18/01/1974         19/09/1976
 HEURE LOCALE      22h à 0h30             0h30 à 2h00        

   DUREE  DE

L'OBSERVATION

    2h30         2h30     
LOCALISATION   Proche de la base aéronavale (3Kms)       proche de l'aéroport Méhrabad 

FORME DE L'OBJET

 OBSERVE   

cylindrecylindre
DIMENSIONS ESTIMEES    6m.*3m            8m *  2m    
     DETAILS STRUCTURELS ET COMPORTEMENT

émissions de flash lumineux   par les extrémités

semble interagir avec le témoin

  Vifs éclats lumineux aux extrémitées     

 semble interagir avec le témoin

MODIFICATIoN    se transforme en sphère lumineuse   transformation en  sphère  lumineuse     de 6m de diamètre    
EFFETS PHYSIQUES     picotements aux yeux      écho radars - paralysie des systèmes   de   communication et d'armement  de F4Phantom
TRACES AU SOLliquide huileux qui disparaitra   le lendemain (d'après le témoin)    liquide visqueux (d'après les Russes)

   En apprenant, l'observation de Téhéran, le commandant de gendarmerie Guillaume Kervendal chargé du dossier ovni à la direction de la gendarmerie se rendra à l'embassade d'Iran avec Francine et René Fouéré présidents du GEPA . Ils sont reçus par l'attaché militaire qui leur confirme la réalité des événements mais aucune information ne leur est donnée sur la structure de l'objet observé

 

En ce qui concerne le cas de Landévénec en mai 74 qui a eu pour conséquence  une action physique sur des fougères 

 qui furent envoyées  dans un laboratoire privé parisien pour être analysées. Le  résultat des analyses fut publié dans un magazine aujourd'hui disparu : Armor magazine de mai-juin 1977 

Le défi scientifique :    UN ELEMENT INCONNU

Ces deux flacons de laboratoire contiennent deux échantillons de fougères de 1 gramme passés en ébullition pendant deux heures avec un mélange d'éthanol et de chloroforme, filtrés à chaud puis évaporés.
L'échantillonnage témoin (flacon de droite) prélevé à 30 mètres d'une zone suspecte de fougères dépéries (à la suite d'une observation d'OVNI à Landévénnec) pèse 50 miligrammes et contient de la chlorophylle et de la résine.
par contre l'échantillonnage de gauche, prélevé sur la zone suspecte ne contient plus que 20 milligrammes après l'opération. La chlorophylle a totalement disparu. M. Vernier, chimiste-organicien a constaté la présence d'un élément inconnu présentant un spot en chromatographie. Cet élément, qui n'a pu être identifié n'était visible qu'aux ultraviolets. Tout en faisant preuve d'une large ouverture d'esprit, il reste difficile de conclure autrement que par l'impuissance de la science à expliquer ces modifications de l'environnement biologique.

Voir aussi : http://www.ufo-science.com/ufoscience/fr/telechargements/pdf/landevennec.pdf

 

Mis au courant de l'affaire, un député du Finistère en informe aussitôt le Ministère de la Défense M. Robert Galley.

Cet témoignage  évoque avec 7 ans d'avance les cas  de Trans-en-Provence dans le Var en  janvier 1981 et le cas de l'Amarante à Nancy en octobre 1982 

Source : réédition de 2011 de l'ouvrage  OVNI sur le Finistère de Jean-François Boëdec (édition des Montagnes Noires)

 

Il n'est pas inutile de confronter ces témoignages à ceux qui sont connus 

concernant  le reste de l'année.

La description des témoignages que j'ai exposés ici se trouve 

dans la carte Google Map que j'ai mise ci-dessous. 

Ces faits s'inscrivent dans  l'ensemble d'observations sur toute la France qui ont été relatées par la presse en1974... voir ici  sur le forum https://www.forum-ovni-ufologie.com/t1390-les-ovnis-dans-la-presse-en-1974

Le site Base Ovnis France de Luc Chastaing a comptabilisé 313 observations en 1974  sur l'ensemble de la France :                                                                    http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&an=1974&page=7

Mais on peut dire qu'avec la diversité de ces 33 cas parvenus  à notre connaissance, la Bretagne présentent un petit condensé de ce qui s'est passé dans le reste du pays durant cette année : atterrissage, débarquement d'entités, traces sur l'environnement et effets physiques sur témoin, boule lumineuse, transformation de l'ovni, apparence matérielle, déplacement lent ou au contraire fulgurant, disparition sur place, interaction avec le témoin, lumière lointaine, objet proche  du témoin au point de l'effrayer, forte illumination de l'environnement 

Devant l'ampleur du phénomène et aussi  après avoir eu connaissance de cette information venue d'Italie, le journaliste Jean-claude Bourret eut l'idée de créer une rubrique radiophonique sur les ovnis

Cette information venue de Turin est la suivante : 

 Le vendredi 30 novembre 1973 à 19h00, 2 pilotes et un technicien aperçoivent une boule lumineuse totalement inconnue au-dessus de l'aéroport de Turin. Le commandant d'un piper tente de la poursuivre. Il décrit : "J'ai vu devant moi un objet qui ressemblait à une sphère d'une luminosité intense et très blanche. Cette lumière diminuait et augmentait : elle ne s'éteignait jamais. Seule son intensité variait" https://rr0.org/time/1/9/7/3/11/

 

Or, il a été relevé dans la  rubrique de concarneau du journal Ouest France du 5/12/1973

Le Lundi 3 décembre 1973 à 19h30 "Une soucoupe volante ou plus exactement une  boule de feu aurait été aperçue lundi soir , vers 19h30 près des Iles Glénans , par un concarnois Observé à la jumelle, cet objet se serait posé environ trente minute sur l'eau."

Serait-ce le même venu de Turin ? Il est bien connu que les Ovnis ne connaissent pas les frontières.

 

Plus de la moitié des observations relatées  auront lieu dans les 3 premiers mois de l'année. Au  printemps 1974, Jean Claude Bourret  tiendra sa rubrique "dossier OVNI" dans l'émission de Claude Villers "Pas de Panique" sur France Inter, où il parlera des enquêtes d'observations récentes, des interviews de témoins d'observations anciennes,et des entretiens avec des personnalités scientifiques, militaires et politiques dont  l'interview du Ministre de la Défense de l'époque, Robert Galley, qui admet que l'armée française est confrontée parfois à des phénomènes de type OVNI. 

Interview de Robert Galley :https://rr0.org/people/g/GalleyRobert/

 

C'est donc  tout le territoire français et au-delà qui fut impacté par  ces excursion d'objets, de phénomènes volant et atterrissant qui eurent comme conséquence la création d'une  structure officielle d'enquêtes sur ce sujet nommé  Groupe d'Etude des Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés (GEPAN) qui dépendra du Centre National d'Etudes Spatiales.

 Un Breton , Claude Poher dont malicieusement le patronyme évoque l'une des régions de cette péninsule les plus riche en Ovnis , s'impliquera fermement dans ce projet  et sera le premier directeur du GEPAN.

et comme le dira le  Professeur Hermann Oberth,  l'un des pères fondateurs de l'astronautique

"A mon avis, la science doit considérer toutes choses comme possibles, aussi longtemps que leur impossibilité n'a pu être prouvée par des faits établis par l'observation"

Avec l'aimable autorisation de M. Luc Chastaing, j'ai pris comme sources principale  le site Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/index.php 

étayées par les ouvrages de Jean -François Boëdec :

Les O.V.N.I en Bretagne,  Anatomie d'un phénomène et OVNI sur le Finistère (1ère et 2ème édition - Edition des Montagnes Noires)  car on y trouve le nom des témoins des observations citées ainsi que ceux des enquêteurs.

Les autres sources sont citées  dans le détail de chaque observation collectée sur la carte Google map. Voir aussi : 

Carte Ovni en Bretagne où vous pourrez comparer les cas de 1974 à ceux de 1920 jusqu'à maintenant : 

,

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dechevre 22/11/2018 18:41

le 27 09 1974 apres luneville direction paris un ovni rond m a survolé il était blanc de face très lumineux,tres bas,je croyais un routier allemand avec une rampe de iodes très puissantes,la France roulait en phare jaune a l epoque,au dessus de moi il m est apparu orange avec un centre noir il était 19h50 je roulais en moto rentrant de yougoslavie,altitude estimee 60 metres et 30 metres de diametre